×
Accueil > Actualités > UN DROIT A DÉPASSEMENT ÉCONOMIQUE DEVIENT INDISPENSABLE POUR LA SURVIE DES CABINETS DE SPÉCIALISTES LIBÉRAUX
 

UN DROIT A DÉPASSEMENT ÉCONOMIQUE DEVIENT INDISPENSABLE POUR LA SURVIE DES CABINETS DE SPÉCIALISTES LIBÉRAUX

Publié le : 3 février 2017, par FEGER Benoît

UN VIRAGE AMBULATOIRE SANS MOYENS 

La FMF-US constate que le « virage ambulatoire » reste sans moyens pour les médecins spécialistes libéraux . Le ministère de la santé et l’UNCAM détruisent la médecine libérale spécialisée ; l’hôpital sort de ses murs pour assurer le 2ème recours !

UNE ATTAQUE FRONTALE CONTRE LES RADIOLOGUES LIBERAUX

La décision de l’UNCAM de faire 50 Millions d’euros « d’économie » de plus sur les cotations des radiologues libéraux va induire pour nos confrères la perte de 1 milliard d’euros de chiffre d’affaire.
En parallèle, les charges de personnel ont augmenté de 15 à 20 %, de même que les coûts de maintenance, de certification, de contrôle qualité…
120 cabinets de radiologie ont disparu. Le renouvellement des radiologues libéraux se tarit et conduira à terme à une concentration des cabinets, à la dégradation de l’accès à l’innovation, à l’entrée de groupes financiers mercantiles dans l’imagerie lourde, à la délocalisation de l’interprétation…
Bref : à une « ubérisation » de la radiologie !!!

UNE SURDITE LORS DES NEGOCIATIONS

Lors des négociations sur la ROSP Médecin Traitant de l’enfant, l’UNCAM a refusé de prendre en compte la prévention chez les enfants par quatre consultations dédiées de prévention à des âges clés.
Les discussions sur la ROSP d’endocrinologie n’ont abouti qu’à une « usine à gaz » inadaptée aux médecins spécialistes : elle ne valorise en rien cette spécialité clinique ni n’augmente son attractivité.
La mise en application des consultations complexes se heurte à une interprétation restrictive par l’UNCAM. Pourtant, cette première étape d’une réévaluation graduée des actes cliniques est la seule avancée potentiellement significative de la convention pour les médecins spécialistes...
Cette volonté de l’UNCAM rendra inopérante cette avancée conventionnelle.

UN AVENANT MATERNITE TRONQUE

Enfin, il est proposé un avenant maternité qui exclut dogmatiquement les femmes médecins en S2, retardant d’autant l’installation libérale éventuelle et réduisant encore plus l’attractivité de l’exercice libéral.

DEVANT TOUTES CES MESURES, LA FMF-US DEMANDE POUR LES MÉDECINS SPÉCIALISTES SECTEUR 1, qu’ils soient en spécialité technique ou clinique, UN DROIT A DÉPASSEMENT ÉCONOMIQUE (DE).
La FMF-US attend des prochaines élections présidentielles un vrai changement de politique vis à vis de la Médecine Libérale Spécialisée.

Document à télécharger

bannier-com_fmfus.jpg

Autres actualités

La FMF construit l'avenir
de la médecine libérale