×
 

UG Zapping


par Claude Bronner
 

UG Zapping N°130

Publié le : 9 janvier 2018

Le dessin de Van Aderr donne assez bien le ton sur la vision d'avenir des pouvoirs publics pour les médecins libéraux. Mais le bilboquet est un art difficile et il n'est pas certain que la boule libérale se laisse faire ! Pour cela, il faut que les médecins libéraux se réveillent pour proposer une opposition déterminée associée à des capacités d'organisation réelles pour proposer des solutions efficaces et crédibles aux défis de cette nouvelle année. Le SML rejoint la Convention. Tant mieux : profitons en pour organiser une vaste convergence syndicale pour toiletter une Convention biscornue. On ne sera pas de trop en attendant la CSMF qui continue de se questionner.
En même temps, il faut que les médecins utilisent à fond les possibilités de cette Convention avec les derniers actes nouveaux qui apparaissent au 1er janvier, tout en préparant l'avenir avec la Télémédecine au menu de l'année nouvelle. Mais il faut aussi voir plus loin pour une organisation plus respectueuse du rôle de ceux qui assurent l'essentiel du travail médical auprès des français.
L'idée même de confier l'organisation des soins de ville aux ARS et aux hôpitaux, très répandue chez nos décideurs, est tellement délirante qu'ils finiront peut-être par en prendre conscience.

L'URGENCE DU MOIS renseigner la ROSP avant le 31 janvier 2018

La ROSP n'a plus de volet "organisation du cabinet". Il a rejoint le forfait structure (voir ci-dessous). Si vous ne faites rien, sauf à avoir refusé la ROSP, vous serez automatiquement crédité de certains items, mais d'autres nécessitent que vous renseignez Madame Lacaisse. Et ce n'est pas négligeable. Allez sur votre Espace Pro et faites le avant le 31 janvier ou appelez votre DAM (délégué de l'assurance maladie) si vous êtes perdu ! Pour comprendre la ROSP, on peut consulter le texte conventionnel 2016 concernant la ROSP, mais il faut un peu de ténacité ! Pour simplifier, un coup d'oeil aux tableaux résume bien.

FORFAIT STRUCTURE 1225 ? en 2017, 1610 ? en 2018 et 1960 ? en 2019

Le texte conventionnel concernant le forfait structure se trouve essentiellement à l'article 20 avec un 20.1 et 20.2 pour les 2 volets du forfait, ainsi qu'à l'annexe 12. C'est la référence. Ensuite, à condition de respecter le texte, la CPN, Commission Paritaire Nationale peut adapter ce qui n'est pas défini. C'est par exemple le cas de la compatibilité DMP du LAP (logiciel d'aide à la prescription). Madame Lacaisse a décidé de mettre les bouchées doubles, mettant la pression sur les éditeurs pour les rendre DMP compatibles en leur garantissant une clientèle captive : les médecins clients. Elle a réussi son coup et peut maintenant alléger ses exigences. Si votre logiciel permet d'accéder au DMP, pas de soucis. Dans le cas contraire, il suffit, avant le 31 janvier 2018 de se connecter sur http://DMP.gouv.fr sur le poste où est branchée la CPS, d'aller sur "professionnel de santé", d'ouvrir un DMP avec une carte vitale et d'y aller ou de consulter le DMP d'un patient pour qui il a déjà été créé. C'est incontournable pour bénéficier des 1225, ? en plus d'avoir un LAP (logiciel d'aide à la prescription) agréé, de faire au moins 2/3 de FSE et de renseigner ses horaires sur Ameli.

TRUANDER LA ROSP ? Madame Lacaisse y incite...

La ROSP fait couler pas mal d'encre et de salive, mais peu d'analyses pertinentes et sérieuses mettant en évidence les effets pervers qui pourtant sont bel et bien réels. Le Blog de Michaël en fait une analyse fouillée et décoiffante qui correspond parfaitement à réalité "Comment améliorer sa ROSP en toute malhonnêteté ?".

LAP spécialités dispensée

Le LAP (Logiciel d'Aide à la Prescription) n'est pas nécessaire pour toutes les spécialités. Les spécialités dispensées sont les suivantes : Anatomo-cyto-pathologie ; Anesthésie-réanimation chirurgicale ; Biologie médicale ; Chirurgie générale ; Chirurgie infantile ; Chirurgie maxillo-faciale ; Chirurgie maxillo-faciale et stomatologie ; Chirurgie orale (médecins) ; Chirurgie orthopédique et traumatologie ; Chirurgie plastique reconstructive et esth. ; Chirurgie thoracique et cardio- vasculaire ; Chirurgie urologique ; Chirurgie vasculaire ; Chirurgie viscérale et digestive ; Hématologie ; Médecine bucco-dentaire ; Médecine génétique ; Médecine nucléaire ; Néphrologie ; Neurochirurgie ; Oncologie médicale ; Oncologie radiothérapie ; Ophtalmologie ; Radiodiagnostic et imagerie médicale ; Radiothérapie ; Réanimation médicale ; Stomatologie.

UNE ROSP POUR LES ENDOCRINOS pas terrible, mais mieux que rien

La ROSP pour les endocrinos rejoint celles déjà existantes des cardiologues, gastro-entérologues et pédiatres. Elle ne produira son effet qu'en 2019 ! Elle a été signée le 20 décembre et améliorera un peu la rémunération d'une spécialité mal lotie au delà des revalorisations de l'APC qui passera à 50 euros le 1er juin 2018 et de très exceptionnels "nouveaux actes complexes et très complexes pour les endocrinos". Ceux qui s'intéressent à l'évolution du texte conventionnel 2015 peuvent découvrir les évolutions du texte dans notre "Convention mise à jour de ses avenants" avec visualisation des modifications successives.

NOMENCLATURE Fichiers pour visualiser la nomenclature

Pour les Généralistes, la "nomenclature Généralistes en 2 pages de la FMF" reste un incontournable. Pour visualiser l'ensemble des actes de toutes les spécialités (hors CCAM), téléchargez le fichier "Nomenclature_complete_tableau_convention_2016_presente" et si vous voulez vous contenter des seuls actes des généralistes : "Nomenclature_complete_tableau_convention_2016_Generalistes". On ne va pas oublier les DOM avec le "tableau nomenclature DOM". Vous y trouverez tous les actes de la NGAP. Pensez à coter MUT et MCU (voir ci-dessous) et incitez les régulateurs libéraux et hospitaliers à recourir aux médecins traitants par la MTR.

MUT, MCU et MRT des majorations nouvelles au 1er janvier

Vous êtes médecin traitant et avez besoin d'un second recours rapide chez un correspondant (genre endocrino, cardio ou ophtalmo chez un patient en phase aigue). Vous l'appelez et il donne un RV dans les 48 heures ouvrables. Vous cotez MUT (5 ?) en plus de votre acte (G+MUT = 30, G+MEG+MUT = 35, VG+MD+MUT= 40). Le correspondant rajoutera pour sa part MCU (+15 ?) à son acte (APC+MCU = 63 ? par exemple). Madame Lacaisse le limite à un acte de consultation, mais la définition du mot consultation (et du mot correspondant) sont suffisamment flous pour que ça prête à de multiples interprétations ! Quand le 15 appelle un médecin traitant, le médecin traitant qui accepte de recevoir le patient rajoute MRT (+15 ?). Détails MCU, MUT et MRT dans la Convention. Tout ça demande un peu d'organisation : les syndicats vont montrer leur savoir faire sur le sujet ! Tout ces actes ont été créé pour diminuer les recours à l'hôpital qui coute un bras à Madame Lacaisse par rapport au libéral. Le défi est d'importance.

FORFAITS ET MPA La preuve qu'on ne veut pas favoriser le forfait en France

A partir du 1er janvier, la MPA (5 ? de forfait à l'acte -ha ha- pour les plus de 80 ans) disparait pour les seuls médecins traitants "avantageusement" remplacé par l'apparition d'un forfait de 42 ?à la place des 5 préexistants pour un patient non ALD et 70 ? pour un patient en ALD. Sauf qu'au final, cela signifie que dès qu'on fait 8 actes chez un patient non en ALD et plus de 8 chez un patient en ALD, on est perdant par rapport à la situation antérieure. Le système est suffisamment pervers pour rendre économiquement rentable le renvoi actes sur des des patients de plus de 80 ans sur les associés qui ne sont pas les médecins traitants !

GRIPPES ET ALERTES la grippe sévit, les médias aussi. Les médecins bossent.

La grippe bat son plein et on assiste comme d'habitude à une communication effarante sur le travail extraordinaire des urgences comme si les médecins de ville étaient tous en vacance ! Le document de référence est le dernier bulletin hebdomadaire (S 1752) à comparer au même l'année passée (S 1652). La grippe 2017-2018 présente une cinétique équivalente à celle de 2016-2017, avec une pente un peu plus marquée (et donc plus de cas et plus d'hospitalisations). L'année passée, elle était A H3N2 et touchait beaucoup plus de personnes âgées. Cette année, elle est A H1N1, touche moins les plus de 65 ans et 44% des cas graves dont le statut vaccinal est renseigné sont vaccinés. On rappelle un conseil simple d'un récent DGS Urgent : en cas de symptômes cognés, l'Oseltamivir (Tamiflu®) prescrit assez tôt peut atténuer le mal-être, voire éviter des complications.

CALCIUM ET VITAMINE D habituellement sans intérêt

Une méta-analyse a fait un peu de bruit en rappelant que l'intérêt d'une prescription de calcium et de vitamine D pour prévenir les fractures est tout simplement une imposture. Dominique Dupagne, avec ses incontestables qualités pédagogiques explique pourquoi cette prescription a tant de succès et détaille ce que dit la science dans "La supplémentation en calcium et en vitamine D ne protège pas les os des fractures".

VIE DE RÊVE payé trente ans à ne rien faire

Vous avez lu avec effarement la situation de ce médecin de Quimperlé payé pendant des éternités à condition de ne pas mettre les pieds à l'hôpital ! Un papier de Bertrand Nouel nous donne le détail de la situation et commente la fonction publique qui permet ce type de situation dans : "Médecin hospitalier "incompétent" : quand le statut empêche les sanctions". Quand il s'agit d'un libéral, personne n'a ces vapeurs !

BONNES PAGES Un livre sur la E-Santé d'Alexis Normand

Alexis Normand est salarié chez Whitings, une boite de référence en objets connectés. Il n'est pas médecin, mais son livre sur la E-Santé interpelle les médecins (et les autres !) et mérite un détour : "Prévenir plutôt que guérir, La Révolution de la E-Santé" chez Eyrolles.

LE COIN DU CARABIN

La ROSP fait débat comme il est précisé plus haut dans "Comment améliorer sa ROSP en toute malhonnêteté ?". C'est le moment de réécouter ce que je disais sur le sujet comme invité surprise aux Grosses Têtes en 2012 à propos de la ROSP. C'est un peu plus court que l'analyse pertinence de notre confrère, mais l'essentiel de son message y était !
Les histoires de carabins ont du plomb dans l'aile. On ne manquera de rappeler, grâce au papier sainement critique d'Hippocrate et Pindare, que l'Ordre des Médecins est capable de se montrer insupportable de bourgeoise pruderie et hypocrisie : "Vaudeville et arbitraire".

 

La FMF construit l'avenir
de la médecine libérale

Top