×
 

Actualités

Syndicat National des Dermatologues Vénérologues

Publié le 17 décembre 2014, par Fédération des Médecins de France (Admin)

Chère consœur, cher confrère, chers amis,

Le projet de loi de santé, présenté par Marisol Touraine en conseil des ministres il y a quelques semaines et qui sera débattu au Parlement au début de l’année 2015, est, pour les médecins libéraux, inacceptable.

Il est vital que nous le combattions, c’est pour cela que nous appelons chacun d’entre vous à participer activement au mouvement de protestation qui est en train de prendre corps. Passons sur les divergences entre les différentes organisations syndicales qui sont pour une fois d’accord sur l’essentiel : nous devons nous opposer frontalement à cette loi.

La consigne est claire et simple : fermez vos cabinets entre le 24 et 31 décembre prochain.

Ce mouvement entre les fêtes ne doit être que le début d’un mouvement de grande ampleur des médecins pour établir un rapport de force.

Si vous êtes pour :

- Un refus du tiers payant généralisé et obligatoire, fruit d’un dogmatisme ignorant ou déniant une réalité pragmatique.
- Un refus de la mise sous tutelle de la médecine libérale par les directeurs généraux des ARS, avec la mise en cause du droit d’installation et des tarifs conventionnels.
- Un refus des transferts de compétence d’actes médicaux vers des non médecins en dehors de vos cabinets médicaux.

Mobilisez-vous pour votre futur, pour le futur de la médecine libérale. Montrez votre détermination.

Dès le dimanche 7 décembre venez participer aux États Généraux de la médecine spécialisée.

Venez en masse vous exprimer, échanger pour que les dermatologues construisent ensemble, avec les autres spécialités, la médecine que vous souhaitez.

Nous souhaitons le retrait immédiat de la loi et qu’une véritable concertation s’engage sur ce que doit être la médecine d’avenir pour nos patients avec une juste reconnaissance de la valeur de nos compétences.

Dans l’intérêt général, pour que la santé de demain ne soit pas bradée pour nos patients qui nous font confiance, ni pour notre mode d’exercice. Mobilisez-vous !

Luc SULIMOVIC

Président du SNDV

Autres actualités

La FMF construit l'avenir
de la médecine libérale

Top