×
Accueil > Actualités > Posez-vous les « bonnes » questions !
 
Spécialiste

Actualités

Posez-vous les « bonnes » questions !

Publié le : 27 octobre 2016, par FEGER Benoît

 Je suis assez surpris du « rationnel » des commentaires sur la signature de la FMF...

Posez-vous les « bonnes » questions !


• Qui, depuis 2004, a bloqué la CS ?
• Qui ,depuis 2011, a créé un tarif opposable différent entre S1 et S2 ?
• Qui a bloqué les cotations des actes techniques, voire organisé leurs décotes comme pour l’imagerie ?
• Qui a créé les ROSP, développées pour 2 spécialités sur 22 en 5 ans ?
• Qui a créé le CAS avec un droit a dépassement à géographie variable ?
• Qui a oublié les S1 non titrés ?
• Qui a signé des conventions pour trois fois moins de valorisations ?
• Qui , par ces blocages tarifaires depuis toutes ces années, a dévalorisé les médecins libéraux spécialistes ?

Qui, malgré cela, a signé les conventions depuis 20 ans ?
 La FMF ? Non !

La mémoire des médecins spécialistes est-elle si courte ?

Prenez vos RIAPs, vos décomptes d’activité dans vos logiciels métiers, et cherchez :

• Combien de CS passent à 30€ : X + 2 €
• Combien de C2 passent à 50€ : X + 4 €
• Combien d’actes d’urgence voyez-vous adressés par les MG dans les 48h : X +15€
• Combien d’ actes de bloc ajoutés dans vos planning en urgence : X +80€
• Combien d’interventions bénéficient du K à 20% : X x10 %
• Combien de laryngos vont bénéficier du J et du K : X x35%
• Combien de consultations d’annonce de cancérologie faites-vous : X x60

Je ne rentre pas dans les calculs des forfait structures qui ,pour les spécialistes, restent marginaux .

 FAITES LE TOTAL !

Et peut-être comprendrez-vous pourquoi la FMF a signé cette convention tarifaire imparfaite qui, certes, ne va pas rattraper d’emblée 20 ans de dégradation de nos tarifs.
Cette Convention favorise les S1 plus que les S2 hors OPTAM , mais faut-il que les S1 soient les éternels sacrifiés pour que la signature conventionnelle soit acceptable ?
Cette convention n’empêche pas les S2 de rester en S2 , ni les jeunes de s’installer en S2, mais elle ne les favorise pas et se veut incitative pour aller vers les OPTAM...
Mais cette convention crée enfin une ébauche de CCAM clinique qu’il faudra développer dans toutes les spécialités, en élargissant le champs des consultations longues et complexes.

Le combat continue, la FMF signataire ne laisse pas tomber son action « de l’intérieur » pour une revalorisation des actes de tous les médecins , pour un droit à dépassement pour tous , pour une utilisation du DE assouplie et plus large pour les S1 .
Le combat juridique et politique est lancé sur les différences de tarif imposés et discriminatoires pour le patient selon le secteur du médecin qu’il consulte .
Le combat ne se relâche pas contre la Loi Santé, et la FMF n’oublie pas le lobby politique pendant la campagne présidentielle.

La FMF est le grain de sable des rouages conventionnels et ministériels. 

Autres actualités

La FMF construit l'avenir
de la médecine libérale