×
 

Point hebdo FMF


par Patricia Lefébure
 

Point-hebdo FMF du 30-04-2017

Publié le : 30 avril 2017

Chers amis,

Juste un petit coucou pour vous offrir un brin de muguet virtuel, car évidemment, il ne se passe pas grand chose en cette période électorale.

  • La FMF en a profité pour lancer un appel à nos futurs Président et Ministre de la santé, quels qu’ils soient. Il est urgent de donner corps au virage ambulatoire de la médecine en France. Les médecins de proximité sont prêts à s’engager dans les nouveaux dispositifs de collaboration, à condition qu’ils soient à leur main, et d’utiliser des outils modernes pour une meilleure qualité des soins. Tout le monde y gagnerait : les équipes hospitalières qui se recentreraient sur leurs fonctions, les professionnels libéraux qui exerceraient dans plus de confort, la population qui accèderait à des médecins de qualité, à proximité. Madame ou Monsieur le futur Ministre, il suffit juste de le vouloir.
  • Et si vous aussi, mes chers collègues, vous souhaitez apporter votre pierre à la construction de la médecine libérale de demain, venez au Congrès de la FMF les 08, 09, et 10 juin, à Marseille. Vous pourrez vous instruire et débattre sans tabou sur les sujets de votre quotidien professionnel. Pas de grand-messe avec des discours interminables, mais de très nombreux ateliers pratiques, où chacun pourra s’exprimer. Dans l’ambiance conviviale habituelle, propre à la FMF.
  • Car il est important de nous réapproprier notre métier qui est en train de nous échapper. Je vous avais parlé de l’installation d’une plate-forme OIIS à la Réunion, destinée à venir en aide aux médecins en difficulté sur des situations complexes, avec la bénédiction de l’Agence Régionale de Santé (ARS) et de l’URPS-médecins. La FMF s’était inquiétée du devenir des données, vu que cette plate-forme est gérée par Orange et Cap-Gemini, sous le nom de TESIS. Mais qu’allions-nous imaginer, grand dieu ?! Bien sûr qu’Orange et consort n’auraient accès à rien. Bon. Voici ce que les médecins réunionnais ont reçu cette semaine : une offre commerciale, payante, de Tésis, pour la gestion du cabinet. Comment ont-ils eu toutes ces adresses-mail ? Par pur hasard, bien-sûr, rien à voir avec la plate-forme.
  • Il faut dire qu’Orange a le vent en poupe. La branche Orange-Healthcare peut même s’enorgueillir d’une croissance à deux chiffres en 2016, dixit La Tribune. Grâce à quoi ? Grâce à l’agrément accordé par le gouvernement à la filiale Orange-Business comme 1er hébergeur de données de santé. Business-données de santé, au moins, ils ne se cachent pas. Ainsi adoubé, Orange a pu se placer auprès des Groupements Hospitaliers de territoires (GHT), créés justement par la Loi de Santé de MariSol Touraine. Comme ça tombe bien ! Au fait, rappelez-moi qui a été nommé conseiller du PDG d’Orange ? M. Michel Reveyrand de Menthon, le mari de ladite MariSol Touraine. Que le monde est petit ...
  • Mais redescendons à notre niveau. A partir de demain, les tarifs des généralistes et des pédiatres vont augmenter. A 25 euros pour les premiers, avec les nouvelles lettres G ou Gs qui remplacent notre bonnes vieilles C ou Cs. A 32 euros pour les 0-6 ans (et 28 euros pour les 6-16 ans) pour les pédiatres. C’est sûr qu’on ne joue pas dans la même cour que les financiers dont je viens de parler, mais c’est quand-même bon à prendre. Toutes les infos sur notre belle plaquette FMF.
  • Et je me répète : depuis le 10 avril, le Zolpidem est reclassé comme stupéfiant. Donc prescrit sur ordonnance sécurisée, pour une durée maxi de 1 mois.

Je vous souhaite une belle semaine. Que le muguet vous apporte la joie.

 

La FMF construit l'avenir
de la médecine libérale

Top