×
 

Point hebdo FMF


par Patricia Lefébure
 

Point-hebdo FMF du 15-04-2018

Publié le : 15 avril 2018

Chers amis,

Ce Point Hebdo ne va contenir que des infos pratiques et comptables. Migraineux s’abstenir.

Si vous êtes médecin traitant, vous avez dû recevoir une somme à quatre chiffres de votre CPAM. Contrairement aux années précédentes, il ne s’agit pas de la ROSP mais du Forfait Patientèle Médecin Traitant (FPMT), qui comprend :

  1.  l’ancien forfait médecin traitant de 5 euros par patient de plus de 16 ans
  2.  l’ancienne rémunération médecin traitant dite "forfait ALD" montée à 42 euros
  3.  les nouveaux forfaits personnes âgées, de 70 euros pour les patients de plus de 80 ans en ALD, et 42 euros s’ils ne sont pas en ALD ; forfaits qui remplacent la MPA pour les médecins traitants (les autres médecins continuent à recevoir la MPA de 5 euros par consultation chez les plus de 80 ans).

Rassurez-vous, le montant reçu ne correspond qu’à un acompte car la rémunération totale est prévue en quatre fois selon la CNAM. Sauf qu’on ne sait pas si chaque versement correspond à 25% du total, et surtout, ce n’est pas ce qui était prévu dans la Convention comme nous l’explique Richard Talbot. Quant à la ROSP, elle sera versée d’ici la fin du mois, mais amputée de la partie "modernisation du cabinet" qui devient "forfait structure" payé lui en juin. Vous l’avez compris, il est impossible de vérifier quoi que ce soit maintenant, et ces forfaits n’ont plus aucun sens pour les libéraux que nous sommes. Attention à ne pas devenir comme les agriculteurs, dépendants de subventions totalement déconnectées de notre activité réelle.

Avril est également le mois de se déclarer à nos bien-aimées URSSAF et CARMF. Désormais tout se fait en ligne, sur un site qui est évidemment tout sauf ergonomique. Heureusement notre indispensable Richard Talbot est là pour vous expliquer la procédure, pas à pas. En revanche, la déclaration en ligne de la 2036 pour les SCM semble encore poser problème ...

Pour nos amis en secteur 2, avril a aussi vu la possibilité de coter MCS ou MCG (5 euros) pour tous les patients facturés aux tarifs opposables, et non plus seulement limités aux CMU/ACS et autres cas de tarifs opposables obligatoires.

Je terminerai sur quelques nouvelles des négociations en télémédecine. Les téléconsultations restent aux prix présentiels (23-25 euros + éventuelles majorations habituelles). Les téléexpertises seraient toujours rémunérées au médecin consulté, 12 euros pour un acte dit simple (interprétation d’images : dermato, otoscopie, ...), 20 euros pour un avis complexe. En revanche, pour le médecin requérant, la CNAM propose maintenant un forfait annuel allant de 75 euros pour 10 actes demandés, à 375 euros pour plus de 100 actes. Pour tout patient alors qu’auparavant, seuls les patients en ALD étaient pris en compte. Mme Buzyn avait dit qu’elle voulait promouvoir la télémédecine par des mesures incitatives. On ne doit pas avoir la même notion de l’incitatif ! A ce prix-là, il y aura peu de médecins requérants. Et donc pas de médecins requis. Pour le moment, rien n’est encore signé.

Je vous souhaite une bonne semaine.

 

La FMF construit l'avenir
de la médecine libérale

Top