×
 

Actualités

les syndicats en colère

Publié le 14 février 2011, par Fédération des Médecins de France (Admin)

Le syndicat MG-France Rhône-Alpes dit sa « colère » après l’intervention jeudi dernier du Président de la République sur TF1, qui a consacré quelques minutes à résumer les conclusions du rapport Hubert, présentées comme les fondements de la réforme de la médecine de proximité. « Alors que la France se vide de ses médecins généralistes, le Président de la République a proposé 400 bourses de formation. Mais le déficit dans les 15 ans à venir sera de 20 000 médecins de premier recours ! Ce ne sont pas les seules campagnes qui se vident mais le reflux a commencé sur tous les territoires », souligne le syndicat majoritaire à l’Urps Rhône-Alpes.

Autre dossier abordé par Nicolas Sarkozy, qui avait dans ses interlocuteurs une femme médecin généraliste exerçant dans l’Ardèche, une pharmacienne et un homme dont l’épouse est atteinte de la maladie d’Alzheimer : lechantier sur la dépendance. « Sans généraliste qui prendra médicalement en charge les patients dépendants à domicile ou en résidence ? », note l’antenne régionale de MG-France, qui appelle à « un rééquilibrage, en faveur des soins de premier recours, des sommes consacrées à la Santé dans notre pays ». MG France Rhône-Alpes et MG 69 appellent à une journée de grève et manifestation dans toute la région le jeudi 7 avril et invitent les autres régions à rejoindre le mouvement. 

Union Généraliste-FMF n’a pas apprécié non plus les réponses données par le chef de l’Etat sur les questions de santé. « Pas un mot sur la nécessaire revalorisation de la médecine générale et la titularisation des profs qu’il a les moyens d’imposer dès demain. Pas un mot sur le harcèlement administratif dont sont victimes les médecins quotidiennement », dénonce notamment Jean-Paul Hamon, qui estime que « le réveil (des médecins libéraux) risque d’être à la mesure de leur ras le bol croissant de voir la médecine générale vidée de sa substance et de voir les prédateurs assurantiels privés prendre les bons morceaux et laisser le reste à une prétendue solidarité... »

Autres actualités

La FMF construit l'avenir
de la médecine libérale