×
 

Actualités

LE BLOC - Communiqué de Presse du 30 décembre

Publié le 31 décembre 2014, par Fédération des Médecins de France (Admin)

Arrêt d’activité des cliniques : mobilisation générale de tous les médecins spécialistes à partir du 5 janvier 2015

Alors que des négociations entre la FHP et la ministre de la santé ont lieu en excluant l’ensemble des médecins libéraux, la mobilisation s’intensifie sur le terrain pour le mouvement d’arrêt d’activité à partir du 5 janvier. Le BLOC s’étonne que la FHP accepte un compromis avec le Ministère de la santé qui se fasse dans leur dos et qui remette en cause le secteur 2.

Dans plus de 500 établissements et l’ensemble des services d’urgence, les médecins spécialistes participeront au mouvement témoignant de la mobilisation historique contre ce projet de loi santé.

Tout accord négocié entre la FHP et le ministère sur le dos des médecins libéraux serait considéré par le BLOC comme nul et non avenu.


COURRIER DE PHILIPPE CUQ DU 30 DECEMBRE

NOTRE MOBILISATION ET NOTRE DETERMINATION SONT PLUS FORTES QUE JAMAIS !

Paris le 30 décembre 2014
Chère Consoeur, Cher confrère

La Ministre de la santé a jusqu’à maintenant choisi de mépriser les préoccupations des médecins libéraux. Comme pour les autres syndicats, elle n’a pas jugé utile de négocier avec nous le moindre point de son projet de loi.
En conséquence, nous maintenons plus que jamais l’appel à la cessation de toutes activités à partir du 5 janvier pour une durée indéterminée.
La FHP, quant à elle a choisi de négocier avec le Ministère dans le dos des médecins libéraux.
Malgré de simples déclarations d’intention de la Ministre et de son cabinet, sans obtenir le moindre changement de fond sur le texte, la FHP décide de se retirer du combat contre une loi mortifère pour le secteur privé hospitalier et libéral.
C’est une erreur historique de la FHP, qui est tombée bien naïvement dans le piège de la division tendu par le Ministère.
D’autres syndicats rejoignent le mouvement du 5 janvier
C’est à nous maintenant de reprendre la main et de mener le combat avec l’ensemble des médecins libéraux jusqu’à l’obtention de vraies avancées signées par la Ministre.
C’est notre devoir et notre responsabilité pour garantir la survie de notre exercice libéral, celle du secteur privé dans notre système de santé et plus largement assurer un accès à des soins de qualité pour tous.
Cordialement

Philippe CUQ
Président

Autres actualités

La FMF construit l'avenir
de la médecine libérale

Top