×
Accueil > Actualités > Commission des comptes de la sécurité sociale : les médecins généralistes méritent mieux
 

Commission des comptes de la sécurité sociale : les médecins généralistes méritent mieux

Publié le : 2 octobre 2009, par Fédération des Médecins de France (Admin)

COMMUNIQUE UNION GENERALISTE
02 octobre 2009
Des milliards de déficit et on parle surtout des arrêts de travail

 

Commission des comptes de la sécurité sociale :
les médecins généralistes méritent mieux

 


Union Généraliste, syndicat des généralistes affiliés à la FMF, a noté que les prévisions de progression des dépenses 2009 en médecine de ville ont été pratiquement tenues. Ce fait a été souligné par les ministres présents lors de la commission des comptes de la sécurité sociale du 1er octobre.

Malheureusement ce constat ne se traduit pas par la revalorisation du C du généraliste, contrepartie logique de ses efforts. Le C est toujours à 22 euros (alors qu’il devait passer à 23 en 2007 !)

Le contrôle des fraudes au sein de l’Assurance Maladie a certes permis de repérer des délits manifestes (qui sont d’ailleurs exceptionnellement le fait de médecins), mais il sert surout à accroître la pression sur les prescripteurs. Cette politique du "délit statistique" qui n’a rien à voir avec la fraude est intolérable et s’apparente à du harcèlement professionnel.

Il en est ainsi de la soi-disant efficacité des contrôles sur les arrêts de travail longuement développée par Eric Woerth. Union Généraliste ne conteste pas que le contrôle soit nécessaire, mais Union Généraliste dénonce la manipulation des chiffres dont l’Assurance Maladie se rend coupable.
En effet, la plupart de ces soi-disant contrôles d’arrêts de travail, qui auraient permis au médecin contrôleur de remettre efficacement les patients au travail, sont en fait des artifices techniques.
Les médecins contrôleurs convoquent un patient et lui signifient la reprise de ses activités professionnelles à la fin de son arrêt. La caisse estime qu’il s’agit d’un arrêt « injustifié » alors que le médecin traitant n’avait pas prescrit de prolongation !

Cette situation et l’exploitation qui en est faite contribue au dénigrement des médecins et aggrave leur découragement qui devient de plus en plus souvent un motif pour fermer leur cabinet ou ne pas s’installer en libéral pour les plus jeunes.

C’est ainsi que s’étend la désertification médicale que le gouvernement prétend combattre !

LES CO-PRESIDENTS

Dr Jean-Paul HAMON( 06 60 62 00 67)

Dr Claude BRONNER( 06 07 88 18 74 )

Union Généraliste est un nouveau syndicat de médecins généralistes qui réunit les syndicats Espace Généraliste et FMF Gé. Il est affilié à la FMF (Fédération des Médecins de France). Composition du bureau d’Union Généraliste : les deux co-présidents, un secrétaire général (Dr Pascal LAMY), un secrétaire général adjoint (Dr Nikan MOHTADI), un trésorier (Dr Guy BARBERET), un trésorier adjoint (Dr Dominique DREUX) et six vice-présidents (Drs Hélène BAUDRY ; Marc BURLAT ; Jean-Pierre GARNIER ; Thierry LEMOINE ; Jacques MARLEIN ; Armand SEMERCIYAN) . Le site d’Union Généraliste est actif sur http://www.uniongeneraliste.org/. Il s’enrichit progressivement des apports des sites des deux entités constituantes, Espace Généraliste et la FMF Gé.

Autres actualités

La FMF construit l'avenir
de la médecine libérale